Conseils #1: débarrassez-vous de vos peurs !

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’un sujet particulièrement important pour moi: les peurs et complexes. Je pense que notre génération est particulièrement apeurée, complexée et dans le doute. Peut-être est-ce à cause de ces splendides femmes en une des plus célèbres magazines… Peut-être pas, toujours est-il que nos peurs se tiennent devant nous et nous empêchent d’avancer. A 19 ans, je suis fière de dire que j’ai vaincu certaines des miennes. Malheureusement, je pense que tout le monde ne peut pas en dire autant, c’est pourquoi j’avais envie de partager avec vous quelques conseils qui m’ont aidées à les surmonter.

Avant tout, apprenez à vous apprécier tel que vous êtes, au moins votre personnalité. Elle ne changera pas de toutes façons ! Que vous soyez fan de Taylor Swift ou de Marilyn Manson, n’en ayez pas honte. C’est ce que vous êtes et ça n’est négociable par personne ! Personne n’a à vous dire comment être ou vous comporter. Vous êtes unique et c’est la plus grande des qualités. En ce qui concerne votre corps, il y a deux possibilités : soit vous voulez le changer parce que VOUS ne l’aimez pas ; soit parce que QUELQU’UN D’AUTRE ne l’aime pas. Si vous vous vous retrouvez plus dans la seconde option, c’est que vous vous souciez beaucoup trop de l’avis des autres. Laissez glisser leurs médisances et vivez comme vous l’entendez. Si vous n’êtes pas hyper mince ou que vous avez des cicatrices, ce n’est pas un défaut. Il s’agit de votre corps et il doit être comme VOUS voulez qu’il soit.

Cela nous amène au conseil suivant : si vraiment vous n’aimez pas votre corps, il ne tient qu’à vous de le changer. Trouvez la motivation de transformer votre corps de telle sorte à l’aimer. Le meilleur conseil que je puisse donner est de trouver une routine sportive qui vous correspond. Et pas besoin de dépenser des fortunes ! Vous pourrez trouver tout ce qu’il vous faut sur YouTube ou via l’application N+TC par exemple. Ça prendra du temps avant d’avoir le corps de vos rêves, mais vous ne serez pas déçu et surtout vous serez fier.

Le prochain conseil est à propos de votre force de caractère. Si vous craignez quelque chose, AFFRONTEZ-LE. Par exemple, j’ai toujours été trèèèès timide. Je ne pouvais aborder personne. J’étais même anxieuse à l’idée de parler à mes amis (bizarre mais vrai). Un jour, je n’ai plus pu supporter ce malaise permanent. Je me suis dit : « Ils sont tes amis, ils ne vont pas te manger. » Petit à petit, je suis devenue moins timide. J’ai vaincu ma peur du jugement et des moqueries. Et inutile de vous dire que je me sens beaucoup mieux maintenant ! La seule chose que je pourrais ajouter est une façon d’aborder les choses que j’ai comprise grâce à mon petit ami concernant mon surpoids (je n’ai jamais été « grosse » mais j’ai effectivement quelques kilos superflus) : tu ne peux pas te plaindre si tu ne fais rien pour changer. Soit tu t’acceptes telle que tu es, sois tu te bouges ; mais pas les deux ! C’est une philosophie que je garde à l’esprit chaque fois que quelque chose à propos de moi ne me plais pas. Soit tu te bouges, soit tu te tais.

Malgré tout, certaines peurs sont ancrées très profondément et il est très difficile de s’en débarrasser. Parfois nous avons besoin d’aide. Elle peut venir de nos amis, de notre famille, même d’un médecin. Je peux comprendre que parfois on a honte d’avoir peur. Par exemple, depuis l’enfance, j’ai peur du noir et de la nuit, de ce qu’elle pouvait apporter et cacher. Et oui, j’ai toujours peur malgré mes 19 ans. Je ne voulais pas en parler jusqu’à récemment car j’en avais vraiment honte : « Cette peur-là, c’est pour les enfants. » J’ai commencé à aller mieux du jour où je l’ai acceptée. Je me suis dit: « Tu as peur du noir. » Une fois que j’ai pu le dire à voix haute et l’assumer, j’ai pu « guérir ». J’ai relevé chaque jour un nouveau défi : regarder la télé sans lumière le soir, ne pas allumer toute la maison pour une simple pause pipi pendant la nuit… Riez mais j’en suis fière car c’est un progrès. Parfois il faut juste accepter votre « problème », et parfois vous aurez besoin d’en parler pour y arriver. A propos de ma timidité, mes amis ont été incroyables. Personne n’en a jamais parlé. Pourtant, tous le savaient et je pense qu’ils ont apprécié mes efforts car ils ont été très compréhensifs. N’oubliez pas que votre famille et vos amis vous apporterons beaucoup de soutien, mais le plus gros du travail doit être fait par VOUS.

Un dernier conseil avant de partir : soyez patient et indulgent envers vous-même. Vous ne changerez pas en une nuit. Ca prendra le temps qu’il faudra. Vous devez seulement maintenir vos efforts et vous finirez par atteindre vos objectifs.

Logo SFC

My perfect wedding

Ce mois-ci, le magazine Glamour a consacré son focus mode à l’amour, et plus précisément aux tenues de mariées. Il ne m’en a pas fallu plus pour (re)devenir dingue et me mettre à rêver. Du coup, j’ai eu envie de partager ces envies avec vous. Je n’aurais probablement jamais la plupart des choses que vous verrez ici, car tant qu’à rêver autant le faire à fond et pourquoi pas aller jeter un œil sur les collections haute couture. C’est comme ça que j’ai flashé sur deux robes de créateur absolument splendides. Il me semble que la robe Valentino ne fait pas partie d’une collection mariage, et probablement que pour certains elle n’a rien d’une robe de mariée classique. Mais n’est-ce pas (aussi) fait pour ça un mariage ? Se faire plaisir, tout oser et ne surtout pas faire comme les autres parce que c’est bien vu.

vera wang_olympia_avant

Vera Wang – Olympia wedding dress – PSD ($4 000 – $18 000)

vera wang_olympia_arrière

Valentino

Valentino – Haute Couture S/S 2015

coiffure

bouquet

demoiselles d'honneur

N’hésitez pas à me faire découvrir vos inspirations et vos envies ! Pour ma part, je pense à me créer un compte Pinterest et y sauvegarder toutes ces jolies choses qui me font de l’œil pour ne pas les oublier et pouvoir les ressortir le jour J. En attendant, vous pouvez me retrouver sur d’autres réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Instagram, Hellocoton. Gros bisous ! ♥

Logo SFC

Produits terminés #1 : Je rachète ou pas ?

En consommatrice de masse que je suis, il arrive forcément un moment où je termine tous ces produits. Depuis quelques semaines je m’attache à les garder au fond de ma penderie pour vous les présenter et vous dire ce que j’en pense…

Désolée d’avance pour les produits de douche cracra mais je n’avais pas le courage de nettoyer des pots destinés à la poubelle…

DSC00478

Je commence avec ce duo shampoing/après-shampoing de Garnier. Comme leur nom l’indique : des TRÉSORS. J’ai vraiment adoré ces produits qui laissent mes cheveux très doux et délicatement parfumés de miel pendant des jours. J’ai même l’impression qu’ils entretiennent mon blond… Pas cher, sans paraben, efficace : j‘en ai déjà fait un stock d’avance.

DSC00485

Inutile de vous présenter ce produit. Vous l’aurez reconnu, il s’agit du gel douche Fruits noirs d’Yves Rocher. Je ne m’étendrai pas sur le sujet étant donné que je vous ai déjà longuement parlé de cette édition hivernale (mon article ici). Sans hésitation, si je le retrouve l’année prochaine, je lui saute dessus.

DSC00486

Mon gel douche préféré de tous les temps. Je finis toujours par revenir à lui car il est pour moi une valeur sûre. Son odeur douce et son hydratation intense en ont fait mon allié pour toute une vie. Et au-delà de ça, j’apprécie la marque pour dévoiler la beauté des femmes telles qu’elles sont en réalité, et pas seulement de superbes naïades dans les îles… Je ne l’ai pas encore racheté car j’ai un stock de gels douche à terminer (et j’ai décidé de ne plus acheter tout et n’importe quoi pour rien, cf. ma résolution n°3 pour 2015…) mais je reviendrai à lui à coup sûr.

DSC00487

J’ai terminé ces gélules « préparatrices de bronzage » à la fin de l’été mais je n’ai pas été spécialement convaincue. Oui, j’ai plus bronzé cet été, mais je me suis aussi beaucoup plus exposée et sur une période plus longue. Et j’ai fait plus attention à entretenir ma peau pour faire durer le bronzage (gommages, hydratation…). Du coup, je ne sais pas si ce sont mes efforts qui m’ont permis de bronzer ou ces gélules. Et pour presque 30€, j’essaierai de faire sans l’été prochain

DSC00488

En soi, c’est un très bon dentifrice. Mais que je ne rachèterai JAMAIS. Non pas que je sois déçue de son efficacité : il laisse les dents propres (ok, comme tous les dentifrices me direz-vous) et il a même un effet blanchissant au fil des brossages (encore une fois comme beaucoup d’autres). Mais en bon pigeon je n’avais pas fait le rapprochement entre Crest et Oral B, à savoir les mêmes produits sous un nom différent. Je me suis laissée subjuguer par les traitements blanchissants de la marque, mais n’osant pas les tester par peur de m’abîmer les dents, je me suis retranchée sur ce dentifrice. Effet blancheur bien présent, de même pour l’effet Kiss Cool quelques semaines plus tard quand je retrouve mon dentifrice environ trois fois moins cher en supermarché et parapharmacie. On ne m’y prendra plus(mais j’achèterai sans problème la version Oral B, qui en plus promet le sourire de Shakira…)

DSC00490

Je vous le disais dans un précédent article, m’hydrater le corps n’est pas franchement un plaisir pour moi. Et c’est là que cette huile de douche entre en jeu : elle laisse ma peau correctement nourrie et je peux me passer de crème. Elle reste malgré tout une huile de douche qui ne remplacera pas une bonne dose de crème nourrissante, mais en prenant le soin de boire un maximum d’eau je parviens à maintenir un état correct de ma peau. Et ça me va très bien comme ça ! En revanche je n’ai pas vraiment apprécié l’odeur assez étrange de la version à l’huile d’argan. Aussitôt terminée j’ai donc testé la version à l’huile de macadamia un peu plus gourmande, mais je ne suis toujours pas fan. Je ne pense pas racheter ce produit mais c’est seulement pour cette raison !

DSC00492

Je continue avec ces deux gommages fruités. Le gommage Yves Rocher à la framboise n’en est pas un à proprement parler puisqu’il est davantage un gel douche. Malgré tout, les grains de framboise et morceaux de noyaux d’abricots sont bien suffisants pour moi ! Je gagne du temps sous la douche et c’est très bien comme ça. J’ai bien aimé la version à la framboise, en revanche j’ai détesté l’odeur de celle à la pêche qui a une odeur beaaaaucoup trop chimique à mon goût… J’ai quand même pris les versions fruits rouges et noirs de la collection d’hiver… elles sont dingos et confirment mon amour pour ce produit. A la prochaine promotion (oui, attendez toujours les promotions chez YR, il y en a très souvent et on fait de super affaires) j’en refais un stock, probablement en essayant d’autres parfums.
En ce qui concerne le gommage au pamplemousse rose de The Body Shop, j’ai trouvé sa texture en gelée très agréable… mais l’été. Je n’arrive pas à m’expliquer pourquoi elle reste gelée (haha, quel humour…) malgré l’eau chaude de ma douche. Du coup, si je l’utilise en ayant déjà un peu froid ça devient vite désagréable. Au-delà de ça, c’est un très bon gommage qui exfolie très bien la peau et la laisse vraiment douce et délicatement parfumée. Attention quand même, les grains sont assez gros et très nombreux, si vous avez la peau sensible ce produit sera peut-être un peu trop abrasif pour vous… Je ne pense pas racheter ce produit malgré le fait qu’il m’ait bien plu, simplement parce que je n’ai pas de boutique The Body Shop dans ma ville et je n’ai pas franchement envie de payer des frais de port pour un produit dont je peux trouver un très bon équivalent près de chez moi.

DSC00493

Rien de très glamour et pas grand chose à dire là-dessus… L’odeur est discrète (je suis plutôt de celles qui ne supportent pas plus les odeurs style Ushuaïa hyper fortes) mais reste assez longtemps et vous permet de ne pas sentir mauvais après avoir transpiré, par exemple après le sport. Ce déodorant ne me pique pas après le rasage et j’ai apprécié son petit format qui se glisse facilement dans un sac en plus d’être écologique (même si je l’avoue ce n’est clairement pas ce qui m’a fait acheter ce produit). Je l’ai déjà racheté !

DSC00496

J’ai passé des semaines à me gratter le cuir chevelu en ne sachant plus quoi faire pour me sortir de cette situation. Et puis j’ai découvert ce shampoing. Je ne peux pas dire qu’il a révolutionné ma vie car j’ai encore quelques démangeaisons, mais après mon shampoing j’ai au moins deux jours de « répit » devant moi. Et croyez-moi j’apprécie ! C’est un produit assez cher (entre 7 et 10 € en parapharmacie) mais la bouteille et assez grande et pour moi qui ne me lave les cheveux que deux fois par semaines elle dure vraiment longtemps (au minimum un mois). Je l’ai déjà racheté et je pense que ce shampoing va devenir mon allié pour un moment !

DSC00497

Sur cette dernière image je vous montre quelques petits produits que j’ai terminé. En premier lieu, le baume à lèvres Yves Rocher NUTRI que je n’ai pas retrouvé sur le site… Je crois qu’ils ont renouvelé leur gamme de baumes et ma foi ils ont l’air pas mal du tout ! Si l’une d’entre vous en sait un peu plus je suis toute ouïe ! Bref, j’ai bien aimé ce baume en soin quotidien mais en hiver il n’est pas assez nourrissant pour mes lèvres qui sèchent très rapidement. Je lui préfère son cousin au karité beaucoup plus hydratant.
Comme vous pouvez le remarquer ma base à paupières Urban Decay (Primer Potion en teinte Sin) n’est pas tout à fait terminée mais elle est ouverte depuis vraiment longtemps si bien qu’elle est devenue sèche et inutilisable. J’ai adoré cette base dès la première utilisation. Malgré tout, je ne sais pas si je la rachèterais, vu son prix… A voir !
J’ai bien aimé ce mascara Kiko (Luxurious Lashes Extra Volume Brush) mais je ne le rachèterai probablement pas car je lui préfère le Mascara Beauté d’Yves Rocher. Je ne recherche pas de volume dans un mascara, je veux juste que mes cils deviennent noirs mais qu’on ne remarque presque pas la matière. J’ai besoin de longueur et de définition mais je FUIS et HAIS les paquets de mascara que je trouve disgracieux au possible.
Dernier produit, l’eyeline Super Colour de Kiko. Je ne pense pas racheter ce produit non plus car j’en ai été assez déçue. Il a séché très vite car il est devenu impossible à fermer complètement (phénomène que je n’arrive pas à m’expliquer…) et du coup j’en ai perdu pas mal.

Et voilà, c’en est fini pour ces produits terminés ! N’hésitez pas à me dire sur en commentaire et sur les réseaux sociaux si vous avez apprécié (ou non) cet article ! En attendant de vos nouvelles, je vous embrasse et vous dis à la semaine prochaine ! ♥

Facebook      Twitter      Instagram      Hellocoton

Logo SFC

« Le futur a été créé pour être changé. »

Aujourd’hui je reviens avec un article un peu particulier. Il y a quelques semaines, je découvrais le projet des auteures du blog All The Stuff I Need : un calendrier d’articles à écrire sur des thèmes prédéfinis. J’ai adoré ce concept car c’est l’occasion de découvrir où l’imagination de chacun nous mène à travers des sujets assez vagues. Si ça vous tente de participer à ce projet je vous laisse le lien de leur page explicative juste ici.

Le thème de janvier est : « le futur a été créé pour être changé. » Un titre un peu pompeux mais qui au final ne m’a pas donné beaucoup d’inspiration ! J’y ai réfléchi, en me disant au premier abord que j’aurais pu parler de MON futur. Mais à bien y penser, la comptabilité n’a rien de transcendant, d’autant plus quand les lecteurs sont plutôt là pour parler mode et beauté. Du coup, j’ai vite oublié cette idée. Et un soir, en regardant la télé, la révélation m’est apparue. Comment ai-je pu ne pas y penser plus tôt ! Ce sujet m’est soudain devenu évident : Masters of sex.

masters-of-sex-saison-1

C’est l’histoire d’un médecin gynécologue, le Dr Williams Masters (Michael Sheen), dont la passion est l’étude des comportements sexuels, à savoir comment réagit le corps humain pendant les rapports. Il mène cette étude avec sa secrétaire, Virginia Johnson (Lizzy Caplan).Tout ça à Washington dans les années 1950. Autant vous dire que cette étude n’est pas vu du meilleur œil, notamment par les notables du coin.

Autant vous rassurer tout de suite : rien à voir avec de la pornographie. Bien sur on y retrouve des scènes non équivoques et ce n’est certainement pas une série pour un public trop jeune. Mais au fil des épisodes, ces scènes deviennent de plus en plus courtes et rares, et on se rend vite compte que le but de cette série n’a rien à voir avec le sexe.

Ce qui me plaît le plus dans cette série, c’est comment la femme commence à s’émanciper et à reprendre le pouvoir face à l’homme. Oui, une femme peut travailler. Oui, une femme peut être meilleure qu’un homme. Tout ça nous paraît très anodin aujourd’hui car cette façon de penser est devenue plus ou moins la norme pour nous. Mais clairement ce n’était pas (du tout) le cas à l’époque. Et c’est là que je vous explique le rapport entre le thème du mois et Masters of sex : on y retrouve des situations qui nous paraîtraient aberrantes aujourd’hui mais qui malgré tout existaient. Si des gens ne s’étaient pas battus pour changer ces façons de penser étroites, rien n’aurait changé. Ils ont changé leur futur et le nôtre.

Je ne vous en dit pas plus et vous laisse le plaisir de découvrir cette histoire renversante. En attendant, si vous n’êtes toujours pas convaincus que c’est une série super, je vous laisse avec la bande annonce… (Impossible de la trouver en sous-titré, sorry)

PS : j’espère que cet article vous aura plu, auquel cas n’hésitez pas à me le dire en commentaire ! N’oubliez pas non plus de me rejoindre sur les réseaux sociaux pour ne pas manquer mes actualités ! C’est gratuit et ça me fera plaisir ! ♥

Facebook : Sweet Flossy Candy
Twitter : @EliseLelaisant
Instragram : @sweetflossycandy
Hellocoton : Sweet Flossy Candy 

TAG #1 : Je ne suis pas celle que vous croyez !

Aujourd’hui je reviens pour un TAG, chose que je ne pensais pas vraiment faire en créant ce blog. Malgré tout cette vidéo de Sananas2106 m’a donné envie de répondre à ces questions à mon tour. Et oui, je pense que chacun est un peu différent de ce qu’il montre et on a tous une façade ! Cet article est ma façon à moi de me révolter contre les odieux actes récemment commis dans notre pays en DONNANT MON AVIS  et en M’EXPRIMANT quoi qu’on en dise. Je vous laisse avec la suite !

1. Comment penses-tu que les gens te perçoivent au premier regard ?

Je pense honnêtement que personne ne se retourne sur mon passage. Loin de moi l’idée de m’autoflageller mais sincèrement j’ai une apparence, un style, une façon d’être tout ce qu’il y a de plus banal. Surtout comparé à d’autres personnes beaucoup plus extravagantes. Mais ça me plaît. J’aime le fait de pouvoir être tranquille. Qu’on ne me remarque pas permet qu’on ne me juge pas. Je sais qu’être jugé (surtout à tort) fait énormément de mal donc je fais en sorte de me fondre dans la masse pour ne pas donner de grain à moudre à des personnes qui n’en vaudraient pas la peine.

2. Et toi, qui penses-tu être ?

Si je devais me décrire, je me dirais discrète mais pas éteinte. Comme je vous l’expliquais plus tôt je ne veux pas donner à des gens qui ne me connaissent pas matière à me juger. Malgré tout, et mes proches pourraient en témoigner, je sais faire preuve d’humour et d’un brin de folie. Autrement dit, je ne me dévoile pas tant que ça, mais une fois qu’on a gagné « ma confiance » je pourrais tout donner.

3. Cite un trait de caractère que l’on ne soupçonnerait pas chez toi

Je dirais la rancune. J’évite de juger trop vite les gens, même si j’ai tendance à très vite avoir mon avis sur eux. J’essaie de ne pas laisser transparaître ces a priori pour en apprendre davantage. Par contre, quand j’ai quelqu’un dans le nez, c’est terminé et pour un temps trèèèèèès long.

4. Cite quelque chose que tu adores faire et qui semble étonnant

Je ne sais pas si c’est vraiment étonnant, mais j’adoooore rester en legging/sweat/chaussons toute la journée. Si vous venez sonner chez moi une jour où je reste seule à la maison, c’est sûr que c’est comme ça que vous me trouverez. Je sais que c’est peu glamour. Je sais que la plupart des hommes rêvent d’une femme qui prend soin d’elle chaque jour de la semaine. Mais c’est mon plaisir à moi ! (pas de mensonge, je le sais qu’au fond d’elles les femmes adorent leur pyjama !)

5. Cite quelque chose que tu détestes faire alors qu’on pourrait croire l’inverse

Je déteste me gommer et m’hydrater le corps. Oui, ça sent bon. Oui, ça donne la peau douce. Mais clairement j’ai horreur de ça. Je passe le moins de temps possible sous la douche car je trouve que c’est du temps gaspillé. Pour moi la douche c’est plus une question d’hygiène que de détente. Donc le gommage → exit. Et s’il faut après ça que je m’hydrate le corps… Horreur ! J’ai au moins trois tubes de lotion hydratante pour le corps que je n’arrive pas à terminer. Bon, j’en ai une super de l’Occitane offerte par mes copains que j’utilise tant bien que mal pour leur faire honneur. Et puis, elle n’est pas comme toutes les autres : elle a des paillettes, elle est rose, et elle sent trop bon. Donc dès que j’ai envie d’être un peu plus désirable… Si vous voyez ce que je veux dire.

6. Quelles sont les valeurs qui te tiennent le plus à cœur dans la vie ?

L’honnêteté. Parce que tout finit toujours par se savoir et comme dirait ma mère : « la vie s’occupe de tout. »
Le respect. Parce qu’on ne connaît pas la vie des gens. On ne sait pas ce qui a fait d’eux ce qu’ils sont aujourd’hui. Avant de juger, il faut comprendre.
L’humour. Parce que ce n’est pas incompatible avec le respect. A mon avis il est très important que chacun, à la fois les auteurs et les destinataires, intègre ça et qu’on puisse vivre dans la bonne humeur. Arrêtons simplement la méchanceté gratuite et la susceptibilité extrême !

7. Raconte-nous la journée idéale à tes yeux

Mon chéri, du soleil, Londres. Ou Disneyland. (En legging/sweat/chaussons). Et une CB illimitée pour assouvir mon méchant problème de fièvre acheteuse. (shame on me)

8. Quel message aimerais-tu faire passer aux personnes qui ne jugent que selon l’apparence ?

ALLEZ DONC VOIR AILLEURS SI J’Y SUIS.

9. Pourquoi être ici, sur WordPress ? Quelles ont été tes réelles intentions ?

Le 17 juillet, après plusieurs semaines d’ennui à parcourir YouTube et quelques blogs, je me suis dit « pourquoi pas moi ? ». J’ai moi aussi des choses à partager et envie de voir l’envers du décor. J’ai d’abord pris ça un peu à la légère sans vraiment penser que ça continuerait très longtemps. Et depuis quelques semaines, je découvre d’autres blogueuses, je me rends compte que j’ai des lecteurs et lectrices réguliers (même peu, ça compte pour moi) et quelque part je n’ai pas envie de les décevoir et je veux aller jusqu’au bout de cette expérience. On verra bien ce que ça donne…

10. Qui tagues-tu ?

Je vais taguer Coralie du blog ellesenparlent.com car j’ai cru comprendre qu’elle aimait discuter avec ses lecteurs ; les auteures du blog allthestuffineed.wordpress.com ; et quiconque souhaiterait partager ces quelques questions !

PS : j’espère que cet article vous aura plu. Je prends ce parti de me dévoiler un peu à vous, en espérant que je n’aurais pas à le regretter. En attendant, n’oubliez pas de me rejoindre sur les réseaux sociaux :

Facebook : Sweet Flossy Candy
Twitter : @eliselelaisant
Instagram : @sweetflossycandy
Hellocoton : Sweet Flossy Candy

Mes (bonnes) résolutions pour 2015

DSC00358

A nouvelle année, nouvelles résolutions. Cette fois-ci, je prends le prétexte de ce blog pour les noter et m’en souvenir, pour peut-être les tenir, pour une fois. Ce sont des résolutions qui pour certaines me tiennent vraiment à cœur mais qui pour d’autres sont plus légères. Cette année, pour chaque résolution non tenue (notez bien ça) je vous autorise à me donner un gage. Au moins, j’aurai une raison de plus de tenir mes promesses et dans le cas contraire on aura une bonne occasion de rire. Sur ce, je vous laisse avec mes dix résolutions pour l’année, et j’aimerais aussi beaucoup connaître les vôtres. Peut-être que j’en ajouterais quelques unes à ma liste et on tiendra le coup ensemble !

1. Arrêter de grignoter
Voilà, le secret (de Polichinelle) est révélé : j’ai une fâcheuse tendance à grignoter entre les repas. De temps à autres je prends mon courage a deux mains et me concocte des en-cas plus sains qui dans tous les cas me feront moins de mal que le chocolat et les chips, mais je finis toujours par revenir à mes premiers amours. Pour un si gros défi (oui, pour moi c’est juste énooooorme), je m’autorise quelques petits plaisirs de temps en temps mais promis jamais dans l’excès.

2. Tenir mes engagements quant au sport
Dans mon tout premier article, je vous parlais de cette superbe application qu’est Nike Training Club. Bien que je la trouve toujours aussi géniale, je l’ai finalement rapidement délaissée pour migrer tout doucement (directement en fait) dans le canapé. TRES TRES TRES TRES MAUVAIS POUR MOI. Je ne sais pas si c’est ma morphologie, mon métabolisme ou je ne sais quel autre phénomène scientifique auquel je ne comprends rien du tout, mais c’est un fait quand je mange gras je grossis directement. Limite ça se voit à l’œil nu. En 2014, j’ai réussi grâce à mon amoureux chéri (et à sa mère qui a cuisiné, en fait) à rééquilibrer un peu mon alimentation et à apprécier les légumes (chose difficile pour moi, grande amoureuse des pâtes et du riz). Grâce à eux j’ai donc pu stabiliser mon poids mais je n’aime toujours pas mon corps et seul le sport pourra améliorer ça. Cette année, c’est décidé, pas plus d’une semaine sans un minimum de trente minutes de sport (ok, c’est pas énorme, mais c’est toujours mieux que rien).

3. Ne pas acheter les choses dont je n’ai pas VRAIMENT besoin
Cette résolution là sera difficile à tenir mais ce même amoureux dont je vous parlais plus tôt veille au grain. Ces derniers mois j’ai ressenti une sorte de déclic qui me pousse à vraiment plus réfléchir avant d’acheter quelque chose. En fait, je pense que le déclic c’était plutôt la vue de mon compte en banque qui s’approchait trèèèès dangereusement du zéro à cause d’achats compulsifs. Et utiliser mes économies pour acheter du maquillage et des vêtements, C’EST TERMINE.

4. Rentabiliser mon nouvel appareil photo
Vous l’aurez peut-être remarqué, la qualité des photos que je vous poste s’est nettement améliorée depuis quelques semaines. Je ne me suis pas transformée en photographe professionnelle mais j’ai investi dans un bon appareil photo. Et pour justifier son prix (et faire taire tous ceux qui ont essayé de me dissuader de l’acheter), je vais prendre autant de photos que possible, en essayant de toujours m’améliorer en les rendant toujours plus jolies. (Parmi mes premiers essais, cette petite poupée sur la table le jour de Noël… Pas trop mal non ?)

5. Entrer dans le monde du travail
Cette année j’ai envie de commencer à travailler. Loin de moi l’idée d’arrêter mes études, mais j’aimerais tenter l’alternance (en cabinet d’expertise comptable, sur Caen, si vous connaissez quelqu’un d’intéressé, let me know). C’est pour moi très important et ce projet me tient à cœur depuis longtemps déjà. ATTENTION : c’est la seule résolution pour laquelle vous n’aurez pas le droit de me donner un gage en 2016 car croyez-moi, trouver un employeur n’est pas (du tout) chose facile.

6. Lire, toujours plus
J’ai toujours adoré lire mais depuis quelques années je ne prends plus vraiment le temps de m’adonner à cette belle activité. Bien sur quand je pars en vacances rien ne me plaît plus que de m’installer à l’ombre d’une terrasse avec un verre bien frais à lire en écoutant le clapotis de l’eau dans la piscine (sauf faire des visites, of course). Mais dès mon retour, le livre sort de la valise et reste à mon chevet pendant des mois avant que je le termine. La preuve avec un livre que j’ai commencé en août et que je n’ai toujours pas fini. (D’ailleurs, il fait partie d’une trilogie que j’ai adorée et dont je vous parlerai au plus vite.)

7. Ne plus garder du vernis écaillé sur mes ongles
Déjà que de base c’est pas terrible, mais pour une « blogueuse beauté », franchement, c’est carrément la honte.

8. Cuisiner
Parce que peu après le travail vient l’indépendance, et je ne peux pas accepter de me retrouver chez moi et ne manger que des pâtes vu que je ne sais pas vraiment cuisiner autre chose. Et puis oui, j’ai quand même envie de recevoir du monde chez moi et clairement je ne peux pas servir des carbonaras.

9. Economiser pour m’acheter une voiture
Il y a quelques semaines j’ai finalement eu mon permis de conduire ! Du coup je peux emprunter la voiture de mon frère, mais honnêtement elle se fait vieille et je doute qu’elle fasse long feu. Donc cette année, je DOIS économiser pour investir dans une voiture qui m’accompagnera pour les années à venir.

10. Publier au moins un article par semaine
Je suis quelqu’un de plutôt déterminé et je n’aime pas faire les choses à moitié. Si je me suis engagée à écrire un blog, ce n’est pas pour le délaisser pendant des semaines puis revenir une fois de temps en temps. C’est vraiment une activité qui me plaît, et je prendrais le temps nécessaire pour vous poster chaque semaine un nouvel article.

PS : j’espère que cet article vous a plus. N’hésitez pas à me donner vos résolutions et à me suivre sur les réseaux sociaux :
Facebook : Sweet Flossy Candy
Twitter : @EliseLelaisant
Instagram : @sweetflossycandy

Mes tops et flops du mois de Novembre

On se retrouve de nouveau pour mes tops et flops du mois. Comme la dernière fois, plus de tops que de flops, mais à la rigueur tant mieux !

Les tops

DSC06299

Ce mois-ci, j’ai découvert un produit qui je pense va entrer dans ma routine soins de TOUS LES TEMPS : la solution micellaire Garnier. Je m’étais tournée vers elle sans grande conviction après en avoir entendu du bien sur Youtube. En panne de démaquillant (et d’argent aussi…), j’ai filé chez Carrefour me la procurer pour pas plus de cinq euros. Et là, révolution ! Beaucoup moins chère que la Bioderma (qui pour une même quantité tourne autour des 15 euros…), l’eau micellaire Garnier démaquille au moins aussi bien, si ce n’est mieux, même le maquillage waterproof. Si une comparaison en images vous tente, dites-moi ça en commentaire ! C’est vraiment bluffant.

DSC06302

Autre soin que j’ai aimé en novembre : le baume à lèvres Fruits Noirs d’Yves Rocher. UNE BOMBE. Après une allergie aux Baby Lips de Maybelline, j’étais super déçue de ne pas pouvoir moi aussi avoir un (ou plusieurs… à bon entendeur) baume teinté. C’est maintenant chose faite grâce à Yves Rocher ! Parmi leur édition limitée de Noël Fruits Noirs, j’ai dégoté ce petit bijou. Mon baume à lèvres préféré en version burgundy avec une délicieuse odeur de fruits des bois. Et en plus, il n’est pas cher. Du tout. Foncez !

DSC06307

Dernier favori cosmétique, mon Ink Liner de Make Up For Ever. J’avoue que j’ai longtemps hésité à m’offrir un liner de « luxe » (par luxe j’entends un produit de plus d’une quinzaine d’euros, ce qui est déjà pas mal pour du maquillage je pense), mais j’ai été tellement déçue par les liner de grande surface ou pas chers style Yves Rocher ou Kiko que j’ai finalement passé le cap en m’offrant celui-ci. Et je suis bien contente de l’avoir fait ! Certes, il m’a coûté 21 €, mais les résultats sont enfin là : opacité au premier passage, pas de coulures, précision, facilité d’utilisation… Quand je l’aurai terminé j’essaierais probablement l’Aqua Liner pour son côté waterproof. Non, pas pour m’étendre près d’une piscine telle une naïade… Juste pour ne pas ressembler à un panda après avoir marché sous la pluie… #NormandyPower #VDM Quoi qu’il en soit, j’ai trouvé mon bonheur chez Make Up For Ever et je n’hésiterai plus à mettre le prix dans un liner.

veste cuir mango

Et pour finir, un favori mode : ma veste en cuir Mango. Depuis le temps que j’en voulais une, j’ai sauté sur l’occasion des promotions chez Mango pour me la payer. Ultra confortable et relativement chaude pour l’automne, je l’adore. En plus, le fait qu’elle soit bi-matière donne un look beaucoup plus doux qu’une veste de cuir classique, parfois un peu trop biker à mon goût, surtout avec des cheveux clairs.

Les flops

DSC06306

En passant chez Kiko, j’ai profité des promotions pour acheter le Night Balm. Grosse déception ! J’en attendais une hydratation monstre vu son nom : « nourishing lip treatment » (traitement lèvres nourrissant). Que nenni ! Comme je m’y attendais il est très gras, en même temps pour une hydratation intense je ne connais pas cinquante solutions… Mais si seulement il était nourrissant, ça pourrait passer. Là, non. Pas beaucoup en tout cas. Il est correct pour éviter que les lèvres se dessèchent mais clairement si vous avez les lèvres abîmées et déshydratées fuyez… Ce n’est probablement pas lui qui va vous sauver !