Effaclar K(+) : enfin un produit parfaitement adapté à ma peau ?

Il y a quelques jours, j’assistais à une conférence La Roche-Posay. Vous le savez, c’est une marque que j’apprécie particulièrement pour sa qualité et l’efficacité de ses produits ; je vous avais déjà parlé de la gamme Effaclar. Parmi d’autres nouveautés, la jolie animatrice a présenté un produit qui a particulièrement attiré mon attention : Effaclar K(+). La cible ? La femme trentenaire victime de brillance, teint terne et points noirs récidivants. Autant vous dire que j’ai à peine vingt ans mais que mon type de peau est clairement celui-là.

v_push_EffaclarKplus

Effaclar K(+) nous promet quatre actions :

  • Kératolytique : ce fluide empêche l’hyperkératinisation, c’est-à-dire l’épaississement excessif de la peau. La peau est plus souple, plus belle.
  • Séborégulateur : il régule la production de sébum et en améliore la qualité. Non seulement on limite l’hyperproduction de cette substance qui nous rend la peau luisante, mais pour ce qu’il en reste (oui, dans l’absolu nous avons vraiment besoin de sébum, c’est un hydratant naturel) il sera de meilleur qualité et plus positif pour notre peau.
  • Antioxydant : vous savez ce qui rend un point noir noir ? L’oxydation. Au contact de l’air, le sébum s’oxyde et brunît. Plusieurs actifs, notamment la vitamine E et la carnosine vont limiter ce phénomène et rentre les points noirs récidivants moins visibles.
  • Anti-brillance : 150. L’Airlicium® peut absorber jusqu’à 150 fois son volume en sébum, c’est ce qui permettra un effet « peau propre » pendant 8 heures. Je l’ai testé aujourd’hui même : alors que je ressemble à une boule disco en temps normal si je ne fais que mettre une crème de jour (même de traitement de l’acné), il est 19:30 et ma peau est encore d’une matité incroyable. La seule chose que j’ai mise sur mon visage c’est le fluide Effaclar K(+). De ce côté-là, je suis bluffée.

Le petit plus de ce produit c’est sa texture aquagel. A mi-chemin entre le sérum et la crème, la texture est vraiment fluide et très agréable à appliquer. Le produit pénètre instantanément et on peu de suite commencer à se maquiller, ce qui est un superbe bonus pour bon nombre d’entre nous.

Un autre produit dont je voulais vous parler aujourd’hui, c’est la crème lavante apaisante Effaclar H. Ce n’a jamais été mon cas, mais parfois certaines personnes ont une acné très prononcée et ont recours à un traitement médicamenteux pour calmer les poussées. Bien qu’efficaces, ces traitements peuvent réellement assécher la peau et la rendre ultrasensible. Malgré tout, la première chose à faire pour venir à bout de l’acné c’est d’avoir une hygiène irréprochable, notamment au niveau du visage en l’occurrence. Mais comment faire ? La plupart des produits nettoyants pour le visage adaptés aux peaux à tendance acnéique sont très purifiants, voire même parfois agressifs. C’est l’innovation du laboratoire La Roche-Posay : proposer un nettoyant apaisant adapté aux peaux acnéiques. Tout en purifiant la peau et en la débarrassant des particules et « déchets » qu’elle aura accumulés pendant la journée, la Crème Lavante apaisante Effaclar H apaise la peau et lui apporte une hydratation supplémentaire.

coups-pouce-larocheposay-big

PS : la marque La Roche-Posay vous propose de participer à une action tous ensemble. Avec le hashtag #vouspartageznouspartageons, postez une photo de vous avec votre produit La Roche Posay favori. Chaque fois que mille photos auront été partagées, un enfant souffrant d’une peau atopique pourra bénéficier d’une cure thermale avec toute sa famille. Un enfant est déjà parti, et avec à peine 200 partages supplémentaires nous atteindrons les 2000 partages, soit la chance pour un autre enfant de bénéficier de cette cure thermale. A vous de jouer !

Logo SFC

Epilation : la fin d’un mythe ?

J’ai longtemps cru ne jamais pouvoir m’épiler : trop douloureux, trop cher en institut, pilosité pas assez développée… Bref, au top, comme d’habitude. Mais, me direz-vous, j’en ai fait quoi de ces poils ? (le sex appeal à son paroxysme, et oui) Et bien… OUI J’UTILISAIS DES RASOIRS. Pas top, qui plus est dans le « cercle » des bloggeuses et YouTubeuses beauté qui prônent toutes (au moins officiellement) le boycott du rasoir. Oui, mais bon, ça fait mal de s’épiler… Je me suis donc complu dans cette situation jusqu’à cet hiver (à l’aube de mes 19 ans) ; mais tout ça, c’est terminé. Finies les bêtises.

Je vous en parlais ici il y a quelques semaines, j’ai rencontré quelques soucis hormonaux qui m’ont indirectement provoqué des sécheresses intimes. Autant vous dire que le rasage n’a rien arrangé puisqu’effectivement il peut provoquer des démangeaisons à la repousse (j’espère que vous n’êtes pas en train de manger ?). Du coup, lassée et désespérée, j’ai finalement profité de Noël pour me faire offrir un épilateur électrique : le Calor Aqua Soft Perfect. J’étais très réticente à essayer, mais à vrai dire j’étais au pied du mur : c’était ça ou dépenser une fortune en institut (d’autant plus que je n’avais pas très envie de laisser quelqu’un d’autre s’occuper de ça). Après plusieurs mois de recul, je me suis dit qu’il était peut-être temps pour moi de vous en parler, d’autant plus que je pense ne pas être la seule à avoir été confrontée à ce genre de situations.

Disclaimer : je le redis, mais comme d’habitude il s’agit des réactions de mon corps et probablement que vous réagirez autrement et que la voisine réagira encore d’une autre façon. Cet article est juste un retour d’expérience qui, pour moi, est intéressant pour les personnes qui pensent passer le cap. Et une petite précision : je suis blonde et je n’ai pas un système pileux très développé, surtout au niveau des jambes. Pour le reste, on se passera des détails de mon intimité. 

En ce qui concerne les jambes, je trouve que la douleur est presque insignifiante. J’ai eu un peu mal la première fois, mais maintenant je ne sens presque rien, surtout que cet épilateur est waterproof ; avec l’eau qui coule sur les jambes la douleur est encore diminuée. Le point négatif : l’épilateur « nettoie » une grande partie de la jambe, mais je pense que mes poils sont trop fins et qu’il n’arrive pas à les attraper (que ce soit sous la douche ou au sec) ; du coup il en reste toujours un peu. Ça ne me dérange pas puisque je suis blonde et que les poils sont presque imperceptibles ; on les ressent à peine au toucher et on peut seulement les voir de près sous un rayon de soleil. Puisqu’il en reste toujours un peu, le résultat ne se maintient pas dans la durée ; je dois recommencer toutes les deux semaines, contre une semaine avec un rasoir. C’est toujours ça de gagné mais rien de transcendant. Je me dis que ça me permettra au moins d’éviter ce contre quoi ma mère m’a toujours mise en garde : « tu verras que si tu te rases tu finiras avec des poils comme les garçons ! » (Je me suis rasée les jambes pendant près de sept ans et toujours pas de jambes de garçon, mais bon les filles écoutez vos mamans quand même !)

Pour les aisselles, c’est différent. Premièrement, ça fat clairement beaucoup plus mal que les jambes, on ne va pas se mentir, mais ça reste supportable sous la douche. Mais, surtout, c’est TRES TRES efficace. Là où je n’arrivais pas à avoir un rendu agréable au toucher avec un rasoir (oui le poil était coupé à ras mais ça restait un peu piquant), j’ai maintenant les aisselles ultra douces (bon appétit pour celles qui étaient effectivement en train de manger…) ! Evidemment, les aisselles peuvent être un peu rouges sur le coup mais avec un peu de crème hydratante elles redeviennent normales après quelques heures. Et le giga bonus : le résultat dure au minimum deux semaines, voire trois, alors que je devais me raser deux fois par semaine avant. C’est vraiment appréciable et la peau en est d’autant plus contente : on l’agresse une fois par mois, deux au maximum, au lieu d’au moins huit. Elle respire enfin et croyez-moi votre peau n’en sera que plus belle et moins sensible.

Pour finir, parlons du sujet qui fâche, la maillot. Je n’entrerai pas dans le débat de savoir s’il faut ou non s’épiler le maillot ; chacune décide de ce qu’elle fait ou non à son corps et ça ne regarde qu’elle et son partenaire (en revanche, d’une amie à une autre, épilez-vous les aisselles, sinon ça fait vraiment cracra…). On ne va pas y aller par quatre chemins : ça fait hyper mal, pas la peine de se faire des illusions. Et en plus, on peut garder des rougeurs pendant plusieurs jours ; si vous préparez un rencard, prenez-vous y à l’avance pour ne pas faire peur à Jules. Le résultat n’est donc pas très joli les premiers jours, mais au moins il dure plusieurs semaines et la repousse ne démange pas. Un très bon point car souvenez-vous que c’est surtout pour ça que j’avais commencé !

En conclusion, je dirais que je suis satisfaite du résultat. L’épilation n’est effectivement pas une partie de plaisir mais elle est plus efficace et je pense meilleure à long terme que le rasage (et oui, je m’enfonce encore un peu plus dans le cliché de la bloggeuse beauté) puisqu’il laisse le temps à la peau de se régénérer entre deux séances. Si vous avez la possibilité (et l’envie) de vous offrir les services d’une professionnelle en institut, je n’aurais qu’une chose à vous dire : ne vous en privez surtout pas car vous aurez la garantie d’un travail de pro et d’un résultat nickel. Si, comme moi, vous n’en avez ni l’envie ni les moyens, l’épilateur électrique me semble être une bonne alternative. Il est facile d’utilisation, moins dangereux que la cire chaude et plus efficace que la cire froide sur les zones sensibles. Et surtout, il est beaucoup moins cher que des visites régulières en institut : comptez une centaine d’euros pour un épilateur de qualité et waterproof.

PS : je ne parle pas du tout d’épilation du visage dans cet article, tout simplement car je ne m’épile pas le visage, à par deux ou trois poils rebelles au niveau des sourcils de temps en temps. Pour une zone si sensible, je vous conseille vraiment d’aller en institut ; beaucoup ont voulu s’épiler elles-mêmes et ont détruit leur ligne de sourcil ou pire encore ont subi des brûlures chimiques pour avoir acheté des produits bon marché. Rappelez-vous que si vous ratez l’épilation de vos jambes vous pourrez toujours mettre un pantalon ; il est toujours plus délicat d’aller travailler en cagoule.

Logo SFC

Solutions micellaires Garnier VS Bioderma : un match (pas si) serré

Je vous en parlais dans mes favoris de novembre, j’ai craqué pour la solution micellaire de Garnier. Il n’en reste pas moins que quand je l’ai achetée, sa cousine de chez Bioderma était pratiquement terminée et je ne savais pas vraiment dire laquelle je préférais. Du coup, après avoir réalisé un maquillage bien chargé (mon make up du réveillon), j’ai décidé de les mettre toutes les deux à l’épreuve. En même temps. Voici le résultat en images !

DSC00045

Je pars donc avec ce make up assez chargé (si vous voulez découvrir comment je l’ai réalisé j’ai mis le lien quelques lignes plus haut). L’occasion idéale de voir ce que ces lotions ont dans le ventre !

DSC00241 DSC00242

Comme à mon habitude, j’ai commencé par me démaquiller les yeux. L’œil droit (à gauche sur les images) a été démaquillé avec la lotion Garnier et l’œil gauche (à droite sur les images) a été démaquillé avec la lotion Bioderma. J’applique donc généreusement de la lotion sur un disque à démaquiller que je laisse poser quelques secondes sur mes paupières histoire de commencer à dissoudre le maquillage. Nota : j’utilise des cotons Demak’up car ce sont les seuls jusqu’à présent qui ne me « griffent » pas les yeux. Je frotte ensuite doucement le coton en insistant légèrement sur les cils qui bien sûr sont plus chargés. L’image parle d’elle-même : les micelles de la lotions Garnier retiennent très clairement plus de matière en laissant beaucoup moins de traces noires sur le visage. Il reste néanmoins du mascara sur les deux yeux à ce stade.

DSC00244 DSC00246 DSC00247

Je prend ensuite l’autre face du coton que je ré-imprègne de lotion. Je procède de la même façon que précédemment mais cette fois-ci en m’appliquant bien au niveau des ras de cils car les résidus ont une fâcheuse tendance à s’y cacher. Après un nettoyage soigné, je remarque que l’œil démaquillé avec la solution micellaire Bioderma est encore assez noir (notamment le ras de cil supérieur sur lequel il reste eye liner et mascara) tandis que l’autre œil est totalement démaquillé. Etant donné que je n’avais pas envie de m’abîmer les yeux en frottant comme une brute pour enlever le reste, j’ai procédé à un troisième nettoyage avec cette fois-ci la lotion Garnier qui se révèle clairement plus efficace.

DSC00249

Le démaquillage n’est pourtant pas terminé puisqu’il me reste le visage et les lèvres et les sourcils à nettoyer. En ce qui concerne la lotion Bioderma, j’avoue avoir eu besoin de frotter davantage pour un résultat équivalent, notamment pour les lèvres (en même temps j’avais mis du crayon + du rouge à lèvres donc forcément c’est plus difficile). Au final, j’ai passé un dernier coup de lotion Garnier sur l’ensemble du visage car j’avais encore un teint assez brouillé et « gris » sur le côté droit. Et j’ai retrouvé du fond de teint sur ce dernier coton, signe que la première lotion n’avait pas fait le travail complètement.

DSC00252 DSC00250 DSC00251

Pour clore ce match entre les lotions micellaire Garnier et Bioderma, je donnerais une dernière remarque : 400 mL chez Garnier vous coûteront environ 5 €, contre une dizaine chez Bioderma.

EN CONCLUSION

Pour avoir payé moitié moins cher une lotion plus efficace, j’attribue sans hésitation la victoire à Garnier. Ce produit répond à toutes mes attentes (car oui, je ne vous ai même pas parlé du fait qu’en plus ce ça il laisse ma peau douce sans effet collant ou gras, ou que depuis que je l’utilise j’ai moins d’acné ; rien que ça) et j’ai le sentiment qu’on va faire un long bout de chemin ensemble. C’est un démaquillant que je recommande les yeux fermés à toutes celles qui en cherchent un. En plus, il n’a presque pas d’odeur, donc votre chéri peut éventuellement se nettoyer rapidement le visage avec. ET TOC !

PS : j’espère que cet article vous aura plu. Pour d’autres articles de ce style ou des revues plus poussées sur d’autres produits, n’hésitez pas à liker l’article et à le partager autour de vous. Dites moi aussi en commentaires quel est votre avis sur ces produits si vous les avez testés, c’est toujours chouette de connaître plusieurs avis pour se faire une idée ! Rejoignez-moi aussi sur les réseaux sociaux :

Facebook : Sweet Flossy Candy
Twitter : @EliseLelaisant
Instagram : @sweetflossycandy
Hellocoton : Sweet Flossy Candy

J’ai testé #3 : les éditions limitées de Noël chez Yves Rocher

Je ne sais pas pour vous mais pour moi décembre = Noël. Pour me mettre dans le mood, j’ai testé les éditions limitées de Noël chez Yves Rocher… Un délice ! J’ai seulement pris les senteurs Fruits Noirs et Fruits Rouges, car Cacao Orange ne me tentait pas. Chacun ses goûts ! DSC00107 Pour commencer, regardez juste le packaging… N’est-il pas à TOMBER ? C’était vraiment une agréable surprise pour moi, car avec Yves Rocher j’ai l’habitude de produits plutôt bons mais les packaging c’est pas toujours ça… Là, je suis bluffée !

Les gels lavants pour les mains

Rien à dire, ils sont au top. Me laver les mains n’a jamais été un tel plaisir. La mousse est douce, elle laisse une odeur très délicate sur les mains. Le seul bémol (qui en réalité n’en est pas vraiment un) c’est que du coup je me lave encore plus les mains que d’habitude, et avec mon eau très calcaire si je ne les hydrate pas après c’est un désastre.

Les gels douche gommants

Qu’en dire ? Pour celles comme moi qui ne passent pas des heures sous la douche à utiliser des tonnes de produits, il sera parfait. Ce 2-en-1 nettoie votre peau et l’exfolie en même temps, le tout en quelques secondes. Evidemment, ce n’est pas un gommage hyper fort, qui va nettoyer vos pores en profondeur… mais il enlève bien les peaux mortes et personnellement, c’est tout ce qu’il me faut.

DSC00116

Les gels douche

Enfin des gels douche qui moussent dans le bain… Et sans vider la bouteille ! Je finissais par désespérer, mais ce produit m’a réconciliée avec ma baignoire. A nous la mousse onctueuse qui sent bon les fruits et qui nous donne envie de rester dans le bain pendant des heures (ok, des heures peut-être pas mais longtemps quoi !). Une seule chose à dire : MERCI YVES ROCHER.

Les baumes à lèvres

HALLELUJAH ! Comme je vous le disais dans mon article précédent, c’est juste une révélation pour moi. Ces baumes hydratent tout en donnant une touche de couleur très discrète : « vos lèvres en mieux ». Attention, ils n’arrivent pas à la cheville de leur cousin au karité mais clairement ils sont au top pour la journée.

DSC00112

La bougie

Comment vous dire ? Cette bougie, c’est plus sentimental qu’autre chose. En fait, elle a la même odeur que la confiture de mûres que fait ma grand-mère. Dans ces conditions, vous m’accorderez un certain manque d’objectivité quand je vous dis que je l’adore. Mais vraiment, l’odeur n’est pas très forte, ce n’est pas une bougie qui vous donnera mal au crâne. Le packaging est tout choupi, moi j’adore. Je regrette une seule chose : ne pas en avoir pris deux.

PS : n’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) et à me laisser vos avis sous cet article ! Des bisous et à la semaine prochaine ♥

J’ai testé #2 : La gamme solaire Hawaiian Tropic

Quel que soit votre type de peau, vous avez besoin d’une protection solaire. Ca n’est pas une lubie, tous les professionnels de santé vous le diront. Aujourd’hui je vous parle d’une belle découverte que j’ai faite récemment : la marque Hawaiian Tropic. C’est une marque dont j’entends parler depuis longtemps mais que je n’ai jamais oser tester. Idées reçues, flemme de me renseigner… J’ai toujours pensé que c’étaient des produits chers puisque exotiques. Mais au début de l’été, j’ai du acheter une nouvelle protection SPF30.

Attention : pour les premières expositions, je me tartine de SPF50+. J’utilise le lait spray solaire SOLEIL BIAFINE dont je suis très satisfaite. Il me permet de commencer à bronzer, très doucement peut-être, mais sans jamais attraper un seul coup de soleil. Je ne commence pas le SPF30 avant la première semaine d’exposition, voire quelques jours de plus si j’en ressens le besoin. C’est un minimum pour ma peau claire.

DSC05892

En surfant sur le net, j’ai fini par me rappeler de cette marque. Et quelle surprise : ce sont en fait des produits tout à fait abordables. Ni une ni deux, je fonce sur YouTube à la recherche de revues et avis sur ces produits avant de me lancer. Et là, Laura de la chaîne LOdoesmakeup réussit à trouver le peu de mots suffisants pour me convaincre de tester la gamme Silk Hydration : protection, hydratation, odeur divine. Comment vous dire que j’ai foncé sur Amazon retrouver ces produits. J’ai choisi d’en tester trois : la lotion solaire SPF30 et le gel après soleil à l’aloe de la gamme Silk Hydration, et le beurre corporel après soleil. Plus récemment, je suis passée devant le stand Hawaiian Tropic chez Leclerc et j’ai craqué pour un gloss SPF25.

Lotion solaire SPF30

DSC05893

Tout est à prendre dans cette crème : le SPF30 convient aux peaux claires qui en général doivent se contenter de produits sans originalité pour avoir une protection suffisante (surtout les gammes SPF50), l’odeur de noix de coco est à tomber, exotique mais pas entêtante, et en bonus le packaging, girly à souhait. La texture est légère, elle sèche rapidement sans laisser de vilaines traces blanches et sans devenir un aimant à sable sur la plage. L’odeur reste toute la journée sur la peau, ce qui n’empêche bien sûr pas d’en ré-appliquer au minimum toutes les deux heures et après s’être baigné ou avoir transpiré.

Disponible en SPF12, SPF30 et SPF50

Gel après soleil à l’aloe

DSC05894

C’est probablement mon produit préféré. Quand il fait (très) chaud, sa texture gel très fraîche et très légère fait beaucoup de bien après la douche. Ce soin pénètre très facilement et est apaisant pour les peaux fragilisées par l’exposition prolongée au soleil. A défaut d’une bonne vieille crème Biafine, ce gel appliqué en couches plus épaisses pourrait s’avérer être une bonne alternative (qui sent nettement meilleur soyons honnêtes). Là encore, son odeur est parfaite : un mélange de noix de coco et de papaye sucré mais très subtil.

Beurre corporel après soleil

DSC05895

Ce beurre corporel est probablement le produit que j’ai le moins apprécié. Trop lourd, trop long à sécher, une odeur pas assez subtile… Des détails qui font que c’est une petite déception pour moi. C’est quand même un bon produit sur ses caractéristiques de base : il hydrate très correctement et laisse la peau douce. Au départ c’est ce qu’on veut d’un après soleil. Je continue de l’utiliser malgré tout (je déteste gâcher), notamment sur les épaules et la poitrine qui sont beaucoup exposées au soleil pour bien les hydrater et prolonger mon bronzage. Je pense le laisser un peu de côté pour le moment et l’utiliser cet hiver quand j’aurais besoin d’un hydratant plus riche et d’odeurs plus fortes.

Gloss SPF25

DSC05896

En un mot : parfait. En passant dans le rayon chez Leclerc, j’ai vu ce gloss Hawaiian Tropic dont j’avais déjà entendu parler. Je m’étais dit :

 » Une protection spéciale pour les lèvres, bof… Encore une arnaque commerciale. »

Et puis quand je suis passée devant, j’ai vu qu’il était à seulement 4 €. Un gloss couleur framboise avec une protection solaire, pour seulement 4 €, je me suis dit qu’au pire si c’était nul je ne m’étais pas non plus ruinée et au moins j’avais testé le produit. Et j’ai bien fait !

A la première application, je l’adorais déjà. Il n’a pas seulement la couleur de la framboise : il a aussi l’odeur et surtout le goût. C’est bien simple j’ai envie de le manger. Et par dessus tout : il reste brillant pendant des heures, il faut seulement en ré-appliquer après avoir mangé (comme la plupart des produits pour les lèvres en général). Conclusion : même si je pense toujours que la protection solaire sur les lèvres reste un gadget (quelqu’un d’entre vous a-t-il déjà attrapé un coup de soleil sur la bouche ?), ça reste un très bon gloss que j’aurais très bien pu acheter de toute façon.

Ces produits sont à retrouver notamment chez Leclerc.

PS : n’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux, poser vos questions et me dire en commentaire si certains sujets vous intéressent particulièrement, je ferais mon possible pour les aborder. D’ici là prenez bien soin de vous ! ♥

J’ai testé #1 : La gamme Effaclar de La Roche Posay

On est tous et toutes d’accord sur au moins un point : l’acné c’est une vraie plaie. Comme tout le monde j’y ai eu droit. Ça s’est un peu calmé avec le temps (et la contraception) mais ça finit toujours par récidiver notamment en période de stress ou de règles (pas glamour mais véridique). Et le pire, c’est que certaines fois ça laisse des marques et/ou cicatrices pendant des jours et des jours. Pas très sexy, je vous l’accorde. Mais alors comment faire ? Un jour, je suis allée dans une pharmacie en quête de conseils, mais surtout d’une solution, et la pharmacienne m’a orientée vers la gamme Effaclar de La Roche-Posay.

DSC05880

Petite remarque : dans ma famille on a la peau assez réactive et on fait régulièrement des allergies à certains produits, mais La Roche-Posay est une marque très bien acceptée par les peaux sensibles et/ou intolérantes.

Une révélation ! Premièrement, j’avais enfin une routine visage adaptée à ma peau et ses problèmes (grasse sur la zone T (front, nez, menton) mais rapidement sèche sur les joues) : gommage, mousse nettoyante, soin désincrustant et crème hydratante. Ensuite, j’ai pu voir des résultats durables en seulement quelques jours ! Ca fait bientôt un mois que j’utilise ces produits et mon acné a pratiquement disparu, seulement quelques comédons tenaces sur le nez et des boutons en période de règles ou de stress, mais dans l’ensemble je n’ai pas à me plaindre et cette routine a vraiment amélioré mon quotidien. 

Attention : je n’ai jamais eu de graves problèmes d’acné. Pour les personnes atteintes de cas plus sévères, allez quand même consulter un dermatologue qui vous orientera probablement vers des traitements de fond plus efficaces.

Commençons par les produits nettoyants. Personnellement je les utilise sous la douche mais ça c’est vous qui choisissez ! Par ailleurs, quels que soient les produits que vous utilisez, il est indispensable de nettoyer son visage tous les jours avec des produits adaptés à cette zone. Mettre de la crème sur une peau sale c’est la gaspiller.

Gommage surfin physiologique

DSC05881

Parfait pour les peaux sensibles, ce gommage est constitué de micro grains qui vont exfolier votre peau en douceur, sans l’agresser. Il ne fait pas partie de la gamme Effaclar mais c’est quand même pour moi un indispensable. Attention, ce n’est pas parce que ce gommage est doux qu’il faut l’utiliser plus d’une fois par semaine, sous peine d’aggraver vos problèmes d’acné. Et oui, l’acné c’est un excès de sébum. Et le sébum c’est quoi ? Un genre d’hydratant naturel produit par le corps pour protéger la peau. Plus la peau est agressée, plus elle produira de sébum en retour. Un vrai cercle vicieux dans lequel j’éviterais de m’engager si j’étais vous !

Gel moussant purifiant

DSC05879

Favori inconditionnel, je l’utilise tous les jours (parfois deux fois par jour) sans exception. En plus de nettoyer ma peau, il la laisse nette et douce même si je n’ai pas utilisé le gommage juste avant. Il est frais et facile d’utilisation puisqu’il se transforme en une mousse ultra légère et se rince très facilement. Mon meilleur ami des matins fatigués ! A première vue il paraît assez onéreux mais il s’avère en réalité très économique. Un simple noisette de produit suffit pour nettoyer tout le visage si on le fait bien mousser. Le seul hic est qu’il n’est pas disponible en moins de 200 ml, un peu embêtant pour le transporter en voyage. 

Les produits nettoyants sont la base de tout le travail mais généralement ils ne suffisent pas à régler le problème de l’acné. C’est pourquoi La Roche-Posay nous propose différents soins qui seront plus ou moins puissants en fonction des besoins de notre peau.

Effaclar mat

DSC05873

Que dire de plus de ce produit à part qu’il est génial ? La crème Effaclar mat est le soin complémentaire parfait du gel moussant. Une peau nette, douce, matte, et des pores floutés, voilà à quoi vous attendre en l’utilisant. Cette fois ci, le format est parfait pour partir en vacances : un tube de 40 ml assez plat et plus petit que la paume de la main. Et l’astuce en plus : c’est une excellente base de maquillage qui de surcroît sèche très rapidement. Attention justement à ne pas en mettre trop car puisqu’il sèche vite ce produit a tendance à « peler » et laisser des résidus assez disgracieux sur le visage.

Effaclar duo

DSC05877

Jusque là je vous ai présenté des produits plutôt préventifs. Mais quand ça ne suffit plus, La Roche-Posay nous propose un soin plus intense : Effaclar Duo. En deux à trois jours votre peau redevient propre et nette. Ce soin est un peu trop « agressif » pour ma peau si je l’applique tous les jours, mais quand les imperfections reviennent je me dirige très vite vers lui. Pour les peaux plus grasses, il pourra remplacer la crème Effaclar mat au quotidien puisque lui aussi matifie et est une bonne base de maquillage.

En conclusion, c’est un gros coup de cœur que j’ai eu pour cette gamme. Je trouve son prix parfois élevé mais toujours justifié en ce qui me concerne puisque les résultats sont là. Il existe beaucoup d’autres produits dans cette gamme, à retrouver en parapharmacie et sur le site de la marque. Pour les premiers achats je vous conseille de demander conseil à votre médecin ou à défaut votre pharmacien. Une fois que vous êtes satisfait de cette routine, le site Easyparapharmacie propose un bon nombre de produit de cette gamme mais aussi d’autres marques avec parfois des offres plus qu’intéressantes. Comme souvent, j’ai également retrouvé certains produits sur Amazon.

PS : n’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux, poser vos questions et me dire en commentaire si certains sujets vous intéressent particulièrement, je ferais mon possible pour les aborder. D’ici là prenez bien soin de vous ! ♥