GRWM #1 : Le réveillon de Noël

Chaque année, c’est la même chose : je ne sais jamais comment me préparer pour Noël. Apprêtée, sophistiquée, mais élégante (parce que quand même nos grands-mères n’ont pas forcément envie de nous voir en mini-jupe à paillettes comme au nouvel an). Cette fois-ci, j’y ai réfléchi à l’avance et je vous propose mon look pour attendre bien sagement le Père Noël (et s’empiffrer… non, non, non, interdiction de nier, tout le monde se goinfre le soir du réveillon).

Le make up

Ce make up est élégant et sophistiqué tout en restant très simple à réaliser. Il suffit de prendre son temps et d’avancer étape par étape.

DSC00011 DSC00016

Pour commencer, j’unifie mon teint avec la BB crème de La Roche Posay (teinte light). Je l’applique ave une éponge car c’est selon moi l’outil qui offre le rendu le plus naturel. Je camoufle ensuite cernes et imperfections avec mon correcteur Kiko en teinte 01. Au niveau des cernes, je l’applique en forme de triangle jusqu’à la joue pour vraiment illuminer mon visage. Une fois que c’est fait, je fixe le tout avec ma poudre compacte transparente MAC.

DSC00019 DSC00021 DSC00022 DSC00024

Pour faire tenir mes fards, j’utilise (encore et toujours) ma Primer Potion (Eden) d’Urban Decay. J’applique ensuite le fard Strange (palette Naked 3) pour unifier ma paupière et camoufler toute les petits vaisseaux que ma peau ultrafine laisse entrevoir. Après ça, j’applique, au doigt encore, le fard Trick (palette Naked 3) sur toute la paupière jusqu’au creux de paupière. Pour finir, je dépose une pointe de fard doré en coin interne de l’oeil. Celui-ci vient de la palette VIP PASS de Sephora.

DSC00027 DSC00029 DSC00032 DSC00033

DSC00038 DSC00036

Une fois cette étape terminée, je m’attaque à l’eye liner. Ma robe est verte, j’ai donc voulu accorder mon maquillage à ma tenue. Mais des fards verts, pas facile hein ? J’ai préféré opter pour une touche d’émeraude au niveau de mon liner. Au premier abord cette technique peut paraître alambiquée mais c’est vraiment très simple à réaliser. Je commence par tracer un trait de liner vert sur tout mon ras de cils supérieur sans tracer de virgule. Une fois que ce liner est sec, je trace un trait de liner noir en partant du coin externe (la fameuse virgule) jusqu’au centre de mon œil. Et voilà c’est déjà terminé ! Pour accentuer l’effet œil de chat, je recourbe mes cils et les enveloppe avec deux couches de mascara (ici j’ai utilisé le Mascara Beauté et le Volume Vertige d’Yves Rocher).

DSC00039 DSC00042

DSC00043

Bien sûr, vous commencez à me connaître : impossible pour moi de ne pas dégainer un rouge à lèvres très voyant ! Pour le réveillon j’opte pour mon rouge mat de Kiko (607). Mon préféré !

DSC00045

Au niveau de la tenue, j’ai choisi une robe vert sapin ASOS, une veste crème avec des détails dorés MANGO et des boots noires bi-matière JONAK. Mes bijoux sont sans marque, sauf ma montre SWATCH.

DSC00226 DSC00227 DSC00231 DSC00232

Tuto #1 : Fall make up / Maquillage d’automne

L’automne est là, il m’inspire des tas de choses, mais surtout des couleurs. En voilà quelques unes dans ce tutoriel maquillage très simple à réaliser !


Je commence par unifier mon teint. C’est une étape importante qui, même si elle est très simple, conditionne tout le reste. J’utilise deux produits : le natural concealer de Kiko pour réduire l’apparence des cernes et des rougeurs de mon visage. Ensuite, si besoin, j’applique mon fond de teint stick Fit me de Maybelline. Vous pouvez voir la différence :

image 02

image 04Mon visage devient beaucoup plus lumineux et uniforme. Une fois que j’ai une bonne base de travail, je peux commencer à colorer mes paupières. Pour que les fards accrochent et tiennent bien sur la peau, je n’oublie pas d’appliquer une base à paupières. J’utilise le Primer Potion d’Urban Decay. Pour unifier la couleur de ma paupière, j’utilise ensuite un fard beige clair, très proche de ma carnation.

image 06

Palette : Naked 3 (Urban Decay), Strange

Voilà ce que ça donne pour le moment :

image 07Ensuite, pour donner de la profondeur à mon regard, j’utilise un fard brun moyen dans le coin externe de la paupière mobile. Selon votre carnation, utilisez un fard plus ou moins foncé qui donnera un effet d’ombre en restant naturel.

Un conseil : ajoutez la couleur progressivement. Il est toujours plus facile d’ajouter la matière que de l’enlever.

Oh so special Palette (Sleek), Boxed

Oh so special Palette (Sleek), Boxed

image 09

Pour bien fondre la première couleur sur ma paupière, j’utilise un fard de transition « marron/moutarde » (c’est toujours difficile pour moi de décrire les couleurs, sorry) pour diminuer encore un peu plus l’effet de démarcation.

image 10

Oh so special Palette (Sleek), The mail

image 11Une fois que la démarcation a disparu, j’utilise une légère touche de fard blanc satiné en coin interne pour ouvrir le regard.

image 12

Infinity Eyeshadow (Kiko), 200

Pour donner une touche plus glamour et intense au maquillage, j’ajoute un trait de liner noir. A vous de l’adapter selon vos goûts et selon l’occasion !

image 13

Ink Liner (Make up for ever)

Pour terminer, j’intensifie mon regard avec deux couches de mascara et du khôl noir dans les muqueuses supérieure et inférieure.

image 14

Velvet Touche Eyeliner (Gosh), Black ink

image 15

Volume déployé (Yves Rocher), Noir

Après les yeux, je passe aux lèvres. C’est l’automne, je peux enfin retrouver mes lèvres foncées que j’aime tant ! Premièrement, j’applique une couche de crayon pour intensifier la couleur et décupler la tenue du rouge à lèvres.

image 16

Precision lip pencil (Kiko), 309

Je peux finalement appliquer mon rouge à lèvres, et le maquillage est terminé !

image 18

Rouge à lèvres (MAC), Hot Tahiti

image 20

Une manucure parfaite en 5 étapes !

La manucure ça peut paraître difficile au début, mais en réalité il suffit d’avoir la bonne technique et de prendre son temps. Après, ça roule tout seul ! Aujourd’hui je vous montre ma façon de poser le vernis à ongles, en cinq étapes, qui fonctionne aussi bien sur les mains que sur les pieds !

Pour commencer, voici le matériel de base dont vous aurez besoin :

Matériel utilisé

282 Coral Pink (KIKO) ; Base de Vernis Express Manucure (MAYBELLINE) ; Gold/White Glitter Nail Polish (H&M) ; 01 Base Brillante Express Finish (MAYBELLINE)

Etape 1 : Préparer

Avant toute chose, il faut préparer ses ongles à recevoir la manucure. C’est le même principe que ce que je vous expliquais à propos de la crème de jour : il ne faut pas l’appliquer telle quelle, sinon autant ne rien faire.

Pour préparer l’ongle, il faut commencer par bien se laver les mains et les hydrater avec une crème adaptée en insistant bien sur les cuticules (pour éviter les peaux anti-sexy à mourir autour de l’ongle). Ensuite, il faut couper l’ongle avec un coupe-ongles à la longueur souhaitée. Peu importe la longueur que vous choisirez, ça n’affecte pas la tenue du vernis en soi.

DSC05922

Ensuite, étape très importante : limer. Vous pouvez vous contenter de limer l’extrémité de l’ongle très simplement, mais il existe des polissoirs très pratiques qui rendent l’ongle presque parfait (plus de stries, d’ongles dédoublés, etc.). Cette étape est primordiale car elle va vraiment conditionner la tenue du vernis.

Etape 2 : Protéger

DSC05927

Si vous avez des problèmes d’ongles jaunis, c’est probablement que vous passez cette étape, indispensable, qu’est l’application d’une base de vernis. Le principe : poser une barrière protectrice entre l’ongle et le vernis. Vous pouvez en trouver de toutes sortes : hydratante, lissante, fortifiante… Mais qu’elle soit basique ou plus élaborée, il est vraiment important d’appliquer une base. En général elle sèche très vite : ça n’est pas ça qui va vous prendre beaucoup de temps.

Etape 3 : Colorer

DSC05944

On arrive enfin à l’étape que tout le monde connaît : l’application de la couleur. Là, je n’ai pas grand chose à vous apprendre, si ce n’est de vous appliquer en essayant de ne pas (trop) déborder. En général il est nécessaire d’appliquer deux couches de couleur pour qu’elle soit vraiment opaque.

Attention : la seconde couche est beaucoup plus longue à sécher. Essayez d’appliquer des couches les plus fines possibles pour y remédier. Sinon, il faut simplement attendre. Munissez-vous d’un magazine ou regardez la télé, mais soyez patiente et délicate.

DSC05955

J’ai réalisé cette manucure pour une soirée, donc j’ai voulu ajouter une touche plus fun avec un top coat pailleté. C’est optionnel, mais si vous décidez de le faire soyez encore plus patiente car cette troisième couche est un peu plus longue à sécher.

Etape 4 : Laquer

DSC05956

La dernière étape de la manucure à proprement parler est l’application d’un top coat. C’est comme de la laque à cheveux, mais pour les ongles : il va fixer, faire briller et protéger. En fait, c’est lui qui va vous sauver au moment de vous laver les cheveux et de faire la vaisselle puisqu’il sert de barrière entre le vernis et l’extérieur. Concrètement, il va s’abîmer à la place de votre vernis et ça ne se verra presque pas.

Mon astuce : deux à trois jours après avoir réalisé votre manucure, ré-appliquez une couche de top coat pour une tenue encore plus longue.

Etape 5 : Peaufiner

DSC05970

Si, comme beaucoup, vous avez un peu (ou beaucoup) débordé, une petite astuce simple va vous sauver : les cotons tige. Imbibez un coton de dissolvant et effacez délicatement le vernis là où il ne devrait pas en avoir.

Et voilà, c’est déjà terminé ! Pour être à peu près sûre de réussir votre manucure/pédicure, prévoyez environ 30 à 45 minutes. C’est assez long mais c’est ce qui va vous permettre d’avoir des mains impeccables pendant 4 à 7 jours (voire plus) selon les produits que vous utiliserez. Alors faites donc ça le soir devant la télé !

PS : n’hésitez pas à me rejoindre sur les réseaux sociaux, poser vos questions et me dire en commentaire si certains sujets vous intéressent particulièrement, je ferais mon possible pour les aborder. D’ici là prenez bien soin de vous ! ♥