J’ai testé #4 : l’implant contraceptif // Vos questions, mes réponses

Il y a quelques mois (printemps 2014), j’ai changé de contraception pour passer de la pilule (21 comprimés) à l’implant. Tout cela bien entendu sous les conseils avisés de ma gynécologue. Après presque un an et moult rebondissements je pense être à même de vous partager mon expérience et de répondre à certaines questions.

Il va de soi que je ne suis pas du tout médecin, je vous parle des effets qu’a eu l’implant sur MON corps. Il est évident que nous n’avons pas toutes le même et que pour certaines tout ira pour le mieux et elles ne verront pas les années passer avant d’aller le remplacer. Avant de prendre toute décision consultez votre gynécologue qui est le plus apte à vous guider.

Question 1 : un implant contraceptif, c’est quoi ?

L’implant contraceptif est un petit cylindre assez fin et allongé : environ 1 à 2 mm de diamètre pour 3 à 4 cm de longueur. Il est placé dans l’intérieur du bras, un peu au-dessus du coude, sous la peau.

Question 2 : est-ce que ça fait mal ?

Puisqu’il est posé sous la peau, la pose se fait sous anesthésie locale. La piqûre fait encore moins mal qu’une prise de sang, c’est vous dire si on ne sent presque rien. Et bien évidemment, la pose est indolore puisque cette partie du bras est anesthésiée. On m’avait prévenue que l’appareil qui sert à glisser l’implant sous la peau était un peu impressionnant, donc j’ai préféré regarder de l’autre côté. Je ne peux donc pas vous en dire plus à son sujet puisque je ne l’ai même pas vu ! Tout ce que je sais c’est que la pose n’a duré que quelques secondes et je n’ai pas eu le temps de dire ouf que le pansement était déjà posé et que je pouvais me rhabiller. Je n’ai pas ressenti de douleur au moment de la pose donc mais plutôt dans les quelques jours qui ont suivi. Cette intervention m’a provoqué un énorme bleu d’environ 10 cm de diamètre qui est resté au moins 1 mois. Heureusement il n’a été douloureux que quelques jours ! Pour le reste, c’était plutôt une question esthétique…

En ce qui concerne la dépose, il paraît qu’elle est douloureuse. Cela se comprend puisque l’implant est sous la peau donc pour le retirer il faudra nécessairement ouvrir et recoudre avec quelques points de suture. En ce qui me concerne, j’ai encore mon implant à l’heure où j’écris cet article donc je ne peux pas vous parler de mon expérience.

Question 3 : on le garde combien de temps ?

L’implant, au même titre que le stérilet, est un dispositif de long terme puisqu’il conserve son effet jusqu’à trois ans après la pose. Bien entendu, vous pouvez tout à fait demander à votre gynécologue de le retirer pour quelque raison que ce soit. Que vous rencontriez des inconforts (on y reviendra), que vous vouliez un enfant ou que vous l’ayez décidé sans raison particulière, il est toujours possible de l’enlever.

Question 4 : et les règles ?

Selon le site choisirsacontraception.fr 20 à 30% des patientes n’ont plus de règles. J’aurais tellement aimé être dans leur cas… J’ai été victime de règles douloureuses dès mes premières menstruations. Pour certaines c’est une douleur presque imperceptible, mais je suis certaine que les autres me rejoindrons si je dis que ça peut être très handicapant (c’est sûr que travailler pliée en deux dans son lit c’est de suite moins pratique). Quoiqu’il en soit, quand ma gynécologue m’a annoncé qu’il y avait une chance assez forte que tous ces problèmes disparaissent… Mon implant a été posé la semaine suivante (mars/avril 2014). Tout s’est plutôt bien passé jusque fin août 2014. Depuis, c’est-à-dire depuis sept mois, j’ai découvert que je faisais partie des 10 à 20% qui ont des saignements abondants, intempestifs et douloureux. Je vous laisse imaginer l’intensité de ma vie intime du coup. Et attention au bonus : mon héritage biologique comprend une fâcheuse allergie aux protections hygiéniques. Ma chance et moi… AU TOP DU TOP. Résultat j’ai consulté ma gynécologue qui m’a mis une première fois sous traitement hormonal (Oromone 1 mg), en vain. Nous avons donc opté il y a quelques semaines pour un traitement plus fort (Oromone 2 mg), en vain toujours (et Elise en colère).

Question 5 : est-ce que ça fait prendre du poids ?

En ce qui me concerne, j’ai pris quelques kilos mais je ne peux pas affirmer qu’ils sont dus, ou en tout cas pas entièrement, à l’implant. Je pense qu’au regard de mon alimentation et de mon manque d’activité sportive je les aurais pris quoiqu’il arrive. Malgré tout ça reste un dispositif hormonal donc je pense qu’il est raisonnable de profiter de la pose de l’implant (ou tout changement de contraception d’ailleurs) pour rééquilibrer un peu son alimentation et reprendre une activité sportive. Ça fera du bien à votre corps de toutes façons et au cas où vous limiterez la casse au niveau de la prise de poids.

Question 6 : est-ce un facteur d’aggravation de l’acné ?

Comme pour la question du poids, les changements hormonaux ont un risque fort de vous provoquer quelques boutons supplémentaires, surtout si vous êtes déjà sujette à de tels problèmes. En ce qui me concerne, j’ai une peau mixte à grasse à la base et j’ai effectivement pu constater à mon grand malheur des poussées d’acné. Heureusement j’ai trouvé une routine de produits plutôt efficaces (mais pas agressifs) pour m’aider dans l’éradication de ces vilains squatteurs, dont je vous parlerai dans un prochain article. En attendant, vous pouvez aussi vous reporter sur la gamme Effaclar de La Roche-Posay dont je vous parlais ici.

Mon bilan :

Après un an d’expériences infructueuses, j’ai pris rendez-vous pour retirer mon implant. Je l’avais choisi en partie pour ne plus avoir peur d’oublier ma pilule ; résultat j’ai mes règles 7j/7 et je dois quand même prendre un comprimé tous les jours. Mère nature quand tu nous tiens… Je vais donc retourner gentiment vers ma petite pilule qui elle au moins ne me faisait pas défaut.

Publicités

2 réflexions sur “J’ai testé #4 : l’implant contraceptif // Vos questions, mes réponses

  1. Pingback: Epilation : la fin d’un mythe ? | Sweet Flossy Candy

  2. Pingback: Conseils #2 : mieux supporter ses règles | Sweet Flossy Candy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s